Année jubilaire à Saint Thierry
Credit photo Norbert Jung
Entrée du monastère
La communauté
La lectio
Les bâtiments
Le travail
La détente

Nées au cœur du mouvement de renouveau qui a suivi le concile Vatican II, à l'initiative du Cardinal Marty, alors archevêque de Paris, et du Père Pierre-Marie Delfieux, les Fraternités de Jérusalem rassemblent des moines, des moniales et des laïcs désireux, chacun selon son charisme et son engagement propre, de partager une même spiritualité qui les invite à vivre «au cœur des villes, au cœur de Dieu».

Autour des deux Instituts Monastiques des Frères et des Sœurs de Jérusalem, dont la vocation principale est d'«étendre un tapis de prière sur le macadam» de nos grandes villes, d'autres rameaux se sont peu à peu greffés pour former ensemble la «Famille» de Jérusalem : Fraternités Apostoliques, prolongeant le charisme de «Jérusalem» dans la vie paroissiale, et de nombreuses Fraternités laïques, puisant dans la liturgie de Jérusalem et dans la spiritualité qu'ils partagent avec les frères et sœurs grâce au «Livre de Vie» de Jérusalem, la sève de leur propre enracinement ecclésial. «Jérusalem», ville «où tout ensemble fait corps» (psaume 121), est le nom qu'ils partagent : il leur trace un chemin vers la Jérusalem du ciel, «belle, car la gloire de Dieu l'a illuminée et l'Agneau lui tient lieu de flambeau» (Apocalypse 21,23).
 

Pour en savoir plus

 

Lien vers le site de la Fraternité

 

Littérature fondamentale de la Fraternité monastique de Jérusalem

Prieurés de Jérusalem membres de l'Association Monastic - demander "Jérusalem" dans le menu "ordres".

Le monachisme orthodoxe n'est pas organisé en "ordres". Chaque monastère a sa règle propre. Selon le principe de tradition qui régit la vie de l'Église orthodoxe, les typicons s'inspirent de ceux de monastères plus anciens. Deux monastères ont joué un rôle historique de tout premier plan : le Stoudion de Constantinople et, en matière liturgique, le monastère Mar Saba.

Ils s'inspirent aussi des règles des Pères de l'Église et des Pères du désert. L'influence principale est celle des règles édictées par Saint Basile, et en particulier, le primat de la prière. Mais, la pensée de Saint Pacôme et de Jean Cassien, ainsi que les coutumes régionales, sont souvent prépondérantes.alt

La variété des usages locaux qui pourrait en théorie être très grande est tempérée par l'unité du monachisme orthodoxe qui se rassemble autour de quelques grands maîtres spirituels au rayonnement considérable : Macaire de Scété, Éphrem le Syrien, Jean Climaque, Syméon le Nouveau Théologien, Serge de Radonège, Grégoire le Sinaïte, Grégoire Palamas, Nicodème l'Hagiorite, Séraphin de Sarov, Ignace Briantchaninov, Silouane de l'Athos et Joseph l'Hésychaste.

Les monastères membres de Monastic se rattachent à l'Archevêché des Eglises Orthodoxes Russes en Europe occidentale, pour Saint Silouane, et au Patriarcat de Constantinople, pour Terrasson et Solan (en fait, au Mont Athos).

 

Pour en savoir plus

Christianisme orthodoxe
         Détail: liste des monastères en France
Pages orthodoxes (ici aussi, il s'agit d'une liste des monastères en France)
 

Littérature fondamentale sur la spiritualité orthodoxe

Monastères orthodoxes membres de Monastic - demander "Communauté orthodoxe" ou "Moniales orthodoxes" dans le menu "ordres.

« Nous devons être unanimes, sans divisions entre nous : tous ensemble, un seul corps dans le Christ, en étant membres les uns des autres »

 

Comme Cisterciens et Cisterciennes, nous vivons selon la Règle de Saint Benoît, et ainsi nous faisons également partie de la Famille Bénédictine. Nos vies sont dédiées à la recherche de l’union avec Dieu, par Jésus Christ, dans une communauté de frères ou de soeurs.
L'origine de notre famille cistercienne remonte à 1098, date de fondation de l’abbaye de Cîteaux. L'une de ses figures les plus marquantes est saint Bernard de Clairvaux, altDocteur de l'Eglise. De grands réformateurs ont jalonné notre histoire, le plus célèbre étant sans doute l’Abbé de La Trappe, Armand-Jean de Rancé au XVIIe siècle. Il développa un puissant mouvement de réforme, inspiré par la tradition monastique ancienne et favorisé par ses nombreux écrits. Son accent principal était l’insistance sur l’austérité de la vie cistercienne, et sur son caractère contemplatif.

 

Aujourd’hui, notre famille cistercienne se compose de trois ordres monastiques : l’Ordre de Cîteaux (moines et moniales), l’Ordre cistercien de la stricte observance (moines et moniales, connu aussi comme “Trappistes”) et l’Ordre des moniales cisterciennes bernardines d’Esquermes. Ce sont des ordres religieux contemplatifs de l’Église Catholique Romaine. La Vierge Marie y est en grande vénération. Les écrits de nos pères cisterciens du XIIe siècle continuent de nourrir notre vie spirituelle.
 

Pour en savoir plus


Ordre de Cîteaux

Ordre des cisterciens de la stricte observance (ou "Trappistes")

Bernardines d'Esquermes (La Plaine)

 

Voir aussi

Portail de la famille cistercienne

 

Littérature fondamentale sur la spiritualité cistercienne

Monastères de cisterciens et cisterciennes membres de l'Association Monastic - demander "Cisterciens" ou "Cisterciennes" dans le menu "ordres".

Ventes exceptionnelles

Boutique artisanat monastique (ATC)

accès direct au site des ATC

-------

Et toujours à explorer, les promotions sur le site Eole Agapé,

dont les promotions date courte et date dépassée…

à ne pas manquer…

MONASTIC : Une association, une marque, des liens ...

Temps de l'Avent

Antienne Alma Redemptoris Mater

Communion Dominus dabit

Zoom sur ...

Les livrets de Chambarand … en édition numérique !

Lire la suite …

Aller au haut