La liturgie est une à l’image même du mystère de l’Eglise, insiste le P. Jean-Pierre Longeat (p. 21 s.) ; c’est pour cela qu’elle aide chacun à s’unifier en Dieu et toute une communauté à se convertir ensemble au Père. Avec justesse le P. Hugues de Seréville rappelle que la liturgie a servi de trame au film Des hommes et des dieux comme si elle avait sculpté le choix des moines de Tibhirine de demeurer jusqu’au bout – leur vie liturgique s’accomplissant dans le martyre (p. 55-61). Oui « le va-et-vient entre la vie ordinaire et le chœur doit fonctionner autant que possible et tisser ainsi progressivement la tapisserie de notre présence à Dieu » (Sœur Dominique Rousselet, p. 80).
 
Ce livre à voix successives fera découvrir « une autre planète » (Père David d’Hamonville, p. 97 s.) à ceux qui ne fréquentent qu’à la marge les monastères.
 

Rechercher un article

Aller au haut