Toujours plus de solitude et de silence pour P. Jean de la Croix Robert, bénédictin, ancien abbé de l’abbaye de Landévennec, venu se retirer dans le massif de la Chartreuse, pour prier et travailler les textes bibliques. Ses deux seules occupations quotidiennes qui questionnent cette intériorité que l’homme entretient avec son Dieu.
Un dialogue intérieur qui s’exprime et s’écrit sous nos yeux, dans l’intimité de sa cellule, à partir de la lecture du psaume 30. C’est le récit d’une guérison, celle de l’homme qui crie vers Dieu et de Dieu qui le fait remonter de la fosse pour le faire vivre. 
Cette remontée de l’âme est ici filmée dans les mouvements de son voyage intime, en résonnance avec le paysage de la fin de l’automne qui entoure le moine au moment du tournage. Une pérégrination, consentie dans l’opacité d’une espérance mise à l’épreuve : est-ce que Dieu entend le cri de la prière ? Par touches successives, comme une peinture sur laquelle on revient pour affiner le trait de sa pensée, ce film documentaire introduit l’homme dans une rencontre avec Dieu, à la fois toute personnelle mais, somme toute, universelle.
 
 

Rechercher un article

Aller au haut